La passe-miroir, tome 1 : Les Fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

la-passe-miroir,-livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811

La Passe-miroir est le lauréat du concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama. Il est écrit par Christelle Dabos et a été publié chez les éditions Gallimard Jeunesse en juin 2013 dans la collection Grand Format Littérature. Cet ouvrage compte 528 pages.

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

 

Mon avis

Avez-vous déjà eu envie de connaître la fin d’un livre tout en espérant qu’elle n’arrive jamais ? Bien que le premier tome de La Passe-miroir soit assez long, je me suis surprise à en vouloir plus. Beaucoup plus. Quitte à lire 2000 pages – ou plus même. À la fin du roman, j’étais déchirée entre l’envie de pleurer et celle de danser. Pleurer car je suis au bout de cette merveille ou danser pour libérer toutes ces émotions que j’ai ressenties ? Telle est la question.

Ophélie est une jeune femme à qui il va arriver toute une série de malheurs. En plus d’épouser un homme froid comme la glace, qui semble ne pas éprouver de sentiments et qui est détesté de tous, elle devient la cible de tous les ennemis de son futur mari. Elle doit s’adapter et ce n’est pas mince affaire. Ce qui m’a vraiment plu chez ce petit bout de femme, c’est sa grande force mentale. Malgré tout ce qui lui arrive, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle garde la tête haute et ne se laisse pas ridiculiser. Considérable.

Le choix des personnages est tout simplement sensationnel. Ils sont tous originaux. Il n’y en a aucun qui est ordinaire. Ils ont chacun leur lot de bizarreries. Certains sont détestables au point de vouloir entrer dans le roman afin de leur régler leur compte. D’autres, au contraire, sont tellement touchants qu’ils gagnent rapidement une sympathie sans égale. J’ai d’ailleurs adoré l’idée de mettre une écharpe vivante autour du cou d’Ophélie. 

Christelle Dabos est une auteure époustouflante. Tout au long de ma lecture, je me suis demandée comment une personne pouvait avoir autant d’imagination et surtout un tel talent. Je trouve l’intrigue extraordinaire. Je pense être devenue une de ses plus grandes admiratrices. Clairement.

De plus, ce premier tome est très riche en vocabulaire. J’ai pu découvrir de nouveaux mots. C’est, je pense, une chose très importante dans un livre car au-delà de faire découvrir une histoire et de provoquer des émotions, ce genre de livres permettent d’agrandir le bagage lexical des lecteurs. En somme, c’est très enrichissant.

Comme vous l’aurez sûrement et indéniablement compris, ce fut, pour ma part, un gargantuesque coup de cœur.

 

Quelques citations

« Oublier les morts, c’était comme les tuer une seconde fois. »

« Tant qu’Ophélie aurait des scrupules, tant qu’elle agirait en accord avec sa conscience, tant qu’elle serait capable de faire face à son reflet chaque matin, elle n’appartiendrait à personne d’autre qu’elle-même. »

« Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même, avait dit le grand-oncle. Ceux qui se voilent la face, ceux qui se mentent à eux-mêmes, ceux qui se voient mieux qu’ils sont, ils pourront jamais. »

« C’est ce que je suis avant d’être une paire de mains, conclut Ophélie en sortant les doigts de la glace. Je suis la Passe-miroir. »

« Quand les illusions disparaissent, seule demeure la vérité. »

« Mais depuis quand les passions étaient-elles les seules fondations d’une vie ? »

 

Publicités

6 réflexions sur “La passe-miroir, tome 1 : Les Fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s